• Posez votre
    question
  • Rappel immédiat
    & gratuit
  • Demande de
    devis gratuit
  • Trouvez
    une agence
  • Déjà client ?
    Donnez votre avis
Hydrofuge façade incolore
La solution hydrofuge pour façade incolore de Technitoit redonne une seconde jeunesse à votre façade !

Technitoit partenaire innovation technique du projet scientifique Energy Observer

 

« Let's energize the world »

 

C’est un projet unique au monde, soutenu depuis sa genèse par Technitoit : transformer un catamaran vieux de 20 ans en une prouesse technologique consacrée aux énergies propres et renouvelables. Un fantastique défi scientifique nommé Energy Observer. Le premier défi humain, scientifique et technologique pour des solutions innovantes au service de la planète.

En mer comme sur terre, Technitoit s’investit dans la recherche scientifique au cœur de projets de grande envergure. Séduite par le nouveau défi du skipper Victorien Erussard et du directeur technique du projet Frédéric Dahirel, l’entreprise a décidé d’apporter son soutien à cette aventure hors du commun. Un rêve qui devient aujourd'hui réalité.

 

Qu’est-ce que Energy Observer ?

Le projet Energy Observer est à la fois une prouesse technologique, un défi scientifique et un instrument pédagogique de transmission, de savoirs et d’apprentissage sur le thème des énergies renouvelables. Le défi consiste à construire un catamaran autonome en énergie et en eau. Comment ? En utilisant des technologies innovantes pour le faire naviguer sur toutes les mers de la planète sans émission de CO2.

La navigation à travers le monde aura un but scientifique. Des chercheurs du monde entier pourront embarquer à bord du bateau. Ils pourront étudier les causes et les conséquences du changement climatique. Ensuite, les escales permettront de faire connaître auprès du public ces recherches et les nouvelles technologies que le bateau utilise.

 

 

Qui est Victorien Erussard, le principal instigateur du projet ?

Faire naviguer un bateau tourné vers le développement durable, c’est l’idée de Victorien Erussard, 37 ans, un homme connu du monde des navigateurs. Troisième de sa première Route du Rhum en 2006, le Malouin a participé à de nombreuses Transats, notamment la Jacques-Vabre et la Québec-Saint-Malo. Depuis 2012, il est l'un des skippers qui promeuvent le projet Défi Voiles solidaires en peloton, pour la fondation pour l’Aide à la recherche sur la sclérose en plaques (Arsep).

Victorien Erussard porte le projet Energy Observer depuis le début. Il a été rejoint il y a quelques mois par Jérôme Delafosse, nommé chef d'expédition d'Energy Observer et explorateur en mer.

 

 

Quelles technologiques seront embarquées ?

Le catamaran sera propulsé essentiellement par des moteurs électriques, alimentés par deux packs de batteries. L’un des deux packs sera alimenté sur du long terme avec des piles à combustibles (hydrogène), produit par un système d’électrolyse de l’eau de mer. En d'autres termes, le catamaran récupèrera les molécules de l'eau de mer avant de les déssaler.

L’autre pack sera alimenté sur du court terme à partir d’énergie éolienne, solaire photovoltaïque et grâce à des hydrogénérateurs qui, à la manière d’une dynamo ou d’une turbine hydroélectrique, produisent de l’électricité quand le bateau se déplace. Le surplus d'énergie produit sera donc stocké dans des batteries. L'objectif est de ne perdre aucune source d'énergie.

Autre innovation : le bateau sera aussi équipé d’une sorte de grand cerf-volant, une grande voile de Kite, qui servira de propulsion d’appoint ou de secours. En tout, au moins six personnes pourront être embarquées. Un système de moteur à air comprimé est également à l’étude.

En navigation, le bateau ira à une vitesse de croisière de 8 à 10 noeuds.

 

 

 

La communauté scientifique à bord avec la promotion des femmes

Sur le bateau, les marins ne seront pas seuls. Plusieurs scientifiques navigueront à bord. Le but : récolter des données sur le bateau dans le cadre de leurs recherches océanographiques et climatiques. Ces données seront mises à disposition de la recherche. D’ailleurs, le projet Energy Observer s’inscrit dans le programme OceanoScientific parrainé par l’Unesco.

Promouvoir la féminisation de la filière scientifique sera également l'un des objectifs d'Energy Observer. Une équipe de femmes scientifiques accédera à bord pour y effectuer la partie pratique de leurs expérimentations.

 

Quand le bateau sera-t-il prêt ?

Présenté en marge du départ de la route du Rhum le 2 novembre 2014 à Saint-Malo, l'équipement du catamaran est aujourd'hui finalisé. Présenté à Saint-Malo du 8 au 17 avril 2017, il sera mis à l'eau le 14 avril. Si tout se passe comme prévu, il devrait entreprendre dans quelques mois un tour du monde.

 

Le soutien de Technitoit

Depuis le début du projet Energy Observer, Technitoit s’est engagé, comme la Fondation Nicolas-Hulot, aux côtés des porteurs du projet. L’entreprise, partenaire innovation technique, démontre à travers ce soutien indéfectible une nouvelle fois son engagement en faveur des énergies renouvelables, de l’environnement et de la préservation de la planète.

Quelques chiffres-clés

  • 50 pays
  • 101 escales
  • 2 000 jours de navigation
  • 100 projets collectés

 

Site Internet Energy Observer : http://www.energy-observer.org/

Site Internet Energy Observer : http://www.energy-observer.org/

 

 
Hydrofuge toiture incolore
La solution hydrofuge incolore pour toiture est une solution idéale pour rénover votre toiture !
Avis & témoignages
Nos clients témoignent et font partager leurs impressions : découvrez-les tout de suite !
TVA avantageuse
Les travaux de rénovation de l'habitat peuvent bénéficier d'une TVA avantageuse ! Profitez-en !