Menu Rechercher DEVIS GRATUIT

25/01/2022 Rénovation : quelles sont les aides de l'État pour 2022 ?

Depuis son lancement en janvier 2021, MaPrimeRénov' a connu un franc succès. Elle a aidé de nombreux ménages à franchir le pas des travaux de rénovation, notamment en 2021 où les demandes de financement ont atteint leur pic. À l'instar de MaPrimeRénov', de nombreux dispositifs sont prévus par l'État pour encourager la rénovation des habitats et réduire la précarité énergétique. Le paysage des aides n'est jamais figé et peut subir des changements d'une année à l'autre. En 2022, à quels bouleversements devez-vous vous attendre ? Découvrez le point sur la question dans ce petit guide.

L'introduction du portail France Rénov'

L'entrée dans l'année 2022 sera marquée par les débuts de France Rénov', un service public pensé pour aider les contribuables dans leur quête d'informations sur la rénovation. En plus d'informer, le portail a l'ambition de conseiller et de guider les usagers tout au long de leur parcours. Le projet France Rénov' se base sur un site web unique, un annuaire recensant les artisans RGE, sur plus de 450 guichets et sur un numéro de téléphone unique. 

Parmi les éléments constitutifs du service, on retrouve aussi un outil de simulation qui permet aux usagers de se renseigner sur les aides dont ils peuvent bénéficier. Pour aider les ménages à mieux appréhender les travaux de rénovation énergétique, le service « Mon accompagnateur Rénov' » a par ailleurs été mis à leur disposition. Il sert de référent pour tout ce qui touche à l'aspect administratif, social, financier ou technique des projets.

MaPrimeRénov' évolue en 2022

Au regard de l'engouement suscité par MaPrimeRénov' en 2021, son portefeuille s'est alourdi de 2 milliards d'euros en prévision de 2022. Mais ce n'est pas tout. On remarque également des changements importants qui portent sur les conditions d'éligibilité. Retenez que contrairement aux années passées, l'aide sera circonscrite aux logements de plus de 15 ans. Il convient de rappeler que jusqu'ici, MaPrimeRénov' était plutôt destinée aux logements de plus de 2 ans. Cette décision est motivée par la volonté du gouvernement de concentrer ses efforts sur les logements reconnus à juste titre comme des passoires énergétiques. 

Dès le 1er janvier 2022, une nouvelle mouture de l'aide Habiter mieux Sérénité de l'Anah sera inaugurée sous le nom « MaPrimeRénov' Sérénité ». Ce programme est à l'intention des ménages modestes et très modestes qui souhaitent engager des travaux de rénovation énergétique. L'aide financière ne peut être attribuée qu'en cas de gain énergétique d'au moins 35 % grâce aux travaux entrepris. MaPrimeRénov' Sérénité peut servir à financer les projets à hauteur de 50 %.

Le « prêt avance rénovation » en renfort

Issu de la loi Climat et résilience, le prêt avance rénovation s'inscrit parfaitement dans le cadre des dispositifs d'aide à la transition énergétique. Vous pouvez en bénéficier si vous disposez d'un logement de classe énergétique F et G et si vous êtes une personne âgée avec des difficultés à accéder aux crédits classiques. Accordé sous forme d'avance, le prêt est assorti de conditions de remboursement souples afin d'aider les ménages à faire face au coût conséquent des travaux de rénovation. Ce prêt vient en renfort des autres aides et permet de solder le reste à payer. Une fois octroyé, le crédit est remboursé en deux temps : les intérêts en premier et le reste du capital en cas de vente du logement ou lors d'une succession.

Les Certificats d'économies d'énergie restent valables en 2022

L'année 2022 marquera une nouvelle itération des Certificats d'économies d'énergie (CEE). Pour rappel, l'intérêt des CEE est d'impliquer les fournisseurs d'énergie dans les démarches qui visent à accélérer la transition énergétique. La participation des fournisseurs à l'effort national se fait sous forme de primes allouées aux ménages qui désirent lancer des travaux à même d'améliorer l'efficacité énergétique de leur logement. 

Le montant de la prime CEE dépend de plusieurs variables : les spécificités du bien immobilier, la nature des travaux ou le gain énergétique enregistré. Au nombre des projets éligibles aux CEE, comptez les travaux d'isolation des murs, des combles, de la toiture et des fenêtres. L'achat d'une chaudière à granulés ou d'une pompe à chaleur entre également dans le cadre du financement des primes d'énergie.

La TVA à 5,5 %

Grâce à cette TVA, les travaux visant l'amélioration, l'aménagement, l'entretien ou la transformation des logements de plus de 2 ans ne sont soumis qu'à un taux de 5,5 %. Les travaux associés aux travaux d'efficacité énergétique sont également pris en compte par la TVA à 5,5 %. Il est nécessaire que les logements concernés aient une fonction d'habitation pour bénéficier dudit taux. 

À ce titre, les propriétaires bailleurs, ou occupants, les locataires et les syndicats de copropriétaires peuvent y prétendre. Le droit à la TVA à 5,5 % est corrélé à une condition précise : remettre au professionnel en charge des travaux une attestation qui stipule le respect des règles en rapport avec ce taux réduit. L'attestation doit parvenir au professionnel avant que les travaux ne soient facturés.

L'intérêt de faire appel à un professionnel reconnu

Prendre contact avec un professionnel vous garantit non seulement des réalisations de qualité, mais c'est aussi souvent la condition pour bénéficier des aides. C'est notamment le cas des aides de l'Anah, de l'éco-prêt à taux zéro et de MaPrimeRénov' qui exigent l'intervention d'un artisan certifié RGE. Tous les professionnels installateurs sélectionnés par Technitoit pour les différentes prestations proposées sont certifiés RGE. Demandez un devis gratuit !

DEVIS GRATUIT
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de ce site et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins statistiques, de personnalisation des contenus, de partage sur les réseaux sociaux, de contenus de plateformes sociales, de lecture vidéo, de mesure d'audience, de profilage et de publicité ciblée. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.
J'accepte