Menu Rechercher DEVIS GRATUIT
panneaux maison

Installer des panneaux solaires photovoltaïques sur votre logement en vue d'une autoconsommation est un moyen très efficace pour faire des économies sur sa facture d'électricité. En effet, en produisant votre propre énergie, vous pouvez couvrir entre 20 % et 30 % de votre consommation énergétique. Pour bénéficier des avantages qu'offre cette solution, il est nécessaire que les travaux soient réalisés dans les règles de l'art et par une personne qualifiée. Quelles sont les différentes étapes à suivre pour la pose des panneaux photovoltaïques ?

La planification du projet d'installation de panneaux photovoltaïques

Il s'agit d'une étape très importante lors de l'installation des panneaux solaires. Une bonne planification vous permet de vous préparer convenablement sur plusieurs plans (financiers, administratifs, etc.) et vous garantit de ce fait un bon déroulement du projet.

Quel est le financement nécessaire à la réalisation du projet ?

La pose d'un panneau solaire photovoltaïque sur un logement nécessite un investissement assez considérable. En premier lieu, vous devez procéder à l'achat du kit solaire constitué de panneaux solaires, d'un onduleur, de batteries, etc. Ensuite, il vous faudra évaluer attentivement le montant de la main-d'œuvre pour la mise en place du système et pour le raccordement. D'autres facteurs tels que le type de matériel utilisé, le type de pose et la puissance du système peuvent également influencer le prix de l'installation. Il faut donc en tenir compte lors de l'estimation du budget.

Devis gratuit

Devis gratuit & sans engagement

Confiez-nous votre projet


* Champs obligatoires

Quelles sont les caractéristiques du logement ?

Pour une bonne préparation, il est conseillé de vérifier les caractéristiques de la propriété qui sont susceptibles d'influencer le bon fonctionnement de votre installation photovoltaïque. La situation géographique de la maison est le premier élément à prendre en compte, car la quantité d'énergie générée varie en fonction du lieu où le kit de panneaux solaires sera placé. Ainsi, dans une région bien ensoleillée, l'électricité produite sera supérieure à celle d'une zone qui dispose de très peu de soleil. En outre, l'angle d'inclinaison et l'orientation de votre toiture peuvent aussi impacter la performance du dispositif.

Quelles sont les démarches administratives à effectuer ?

Pour passer à l'autoconsommation avec des panneaux solaires, il est capital d'effectuer en amont quelques demandes. Ceci, afin d'avoir les autorisations requises pour la réalisation de ce genre d'aménagement. 

Dans un premier temps, vous êtes tenu de faire une déclaration de travaux qui sera ensuite déposée à la mairie. Vous devez également envoyer au gestionnaire de réseau une demande afin d'obtenir le contrat de raccordement d'accès au réseau et d'exploitation (CRAE). 

Si vous optez pour un mode d'autoconsommation avec vente du surplus, vous devez procéder à l'obtention d'un contrat d'achat avec le fournisseur agréé. Le plus souvent, il s'agit d'EDF OA (EDF obligation d'achat). Ce dernier a l'obligation de racheter l'excédent de l'électricité produite par les propriétaires d'installation solaire en autoconsommation. Le tarif d'achat de l'électricité varie entre 0,10 euro et 0,06 euro par kWc.

Le dimensionnement de l'installation solaire

Avant la mise en place d'un panneau solaire en autoconsommation, il faut nécessairement dimensionner l'installation solaire. Vous devez donc connaître vos besoins énergétiques et la puissance qu'il faut à votre système pour couvrir une grande partie de votre consommation

Quel est votre profil de consommation ?

La première étape pour connaître votre profil, c'est de déterminer la consommation totale en énergie du bâtiment sur toute une journée et sur une année. Pour ce faire, référez-vous à votre facture d'électricité des 12 derniers mois. Vérifiez ensuite la consommation électrique en kWh de chaque mois et additionnez-les. En ce qui concerne la consommation quotidienne, divisez la consommation mensuelle par 30. 

Par ailleurs, s'il s'agit d'une nouvelle construction, notez la puissance de chaque appareil électronique qui devra fonctionner durant la journée ainsi que le nombre d'heures d'utilisation. Une première multiplication sera effectuée entre ces deux éléments pour connaître la consommation journalière. La multiplication du produit obtenu permettra d'avoir la consommation annuelle.

Quelle taille choisir pour votre installation photovoltaïque en autoconsommation?

Pour déterminer la puissance de votre installation solaire en autoconsommation, divisez vos besoins énergétiques quotidiens précédemment calculés par les heures de pointe d'ensoleillement. Ces dernières dépendent du climat local et de votre situation géographique. Le résultat ainsi obtenu sera également divisé par la puissance unitaire d'un panneau solaire. Ce calcul vous permet de connaître le nombre exact de panneaux photovoltaïques dont vous avez réellement besoin pour mettre en place le système solaire. 

Notez que pour l'utilisation de certains équipements énergivores, il est conseillé d'installer un dispositif dont la puissance est comprise entre 1 kWc et 3 kWc. En cas d'excédent, vous pourrez toujours procéder à la vente du surplus ou le stocker sur une batterie photovoltaïque. De toute façon, si vous réalisez un bon dimensionnement, vous aurez un taux d'autoconsommation entre 40 % et 60 % sur la production annuelle..

La réalisation des travaux

L'installation des panneaux sur le toit semble être la solution la plus facile et la moins coûteuse. Cependant, en cas d'une faiblesse de la charpente ou de présence d'obstacle sur la toiture, la pose sur d'autres supports (sol plat, poteau, etc.) peut être envisagée. Pour atteindre une production optimale d'électricité photovoltaïque, nous vous recommandons de monter les panneaux solaires photovoltaïques sur un toit avec une inclinaison de 30 à 35° par rapport à l'horizontale. Ainsi, ils auront plus de facilité pour capter l'énergie solaire. En ce qui concerne l'orientation, préférez toujours le sud. Puisque cette direction est l'idéal pour avoir plus de rayons solaires.


Une installation effectuée par un professionnel

L'installation d'un kit de panneau solaire photovoltaïque en autoconsommation nécessite d'avoir une bonne expérience et des compétences avérées dans plusieurs domaines. En effet, il peut arriver que la surface dédiée à la pose des panneaux possède une zone d'ombre ou manque de place (présence de cheminée, d'antennes, etc.). Dans ce cas, il faut rapidement trouver des alternatives pour résoudre le problème. Aussi, en fonction des caractéristiques de chaque logement, la technique utilisée pour la fixation des panneaux solaires en autoconsommation peut être différente. Ce qui peut rendre les travaux plus compliqués à réaliser ou nécessiter un savoir-faire assez précis et l'utilisation d'outils spécifiques. 

La pose d'un kit solaire en autoconsommation pour devenir autonome implique souvent d'effectuer des travaux en hauteur et de manipuler des fils électriques. Il existe donc un risque potentiel d'accident et d'électrocution lors de la mise en place du système. Pour éviter de faire une mauvaise installation solaire en autoconsommation avec un kit défaillant ou inadapté, le mieux est de faire appel à un professionnel.