Menu Rechercher DEVIS GRATUIT

L'humidité affecte considérablement la qualité de vie dans une maison. Les conséquences sont dramatiques, car l'eau fragilise les murs ainsi que la santé des occupants. Des signes visibles apparaissent souvent en surface. Avant d'entreprendre l'isolation d'un mur humide, l'origine de l'infiltration doit être déterminée pour engager des travaux d'assainissement suivis par la pose d'isolants résistants à l'eau. Voici toutes les informations dont vous avez besoin pour l'isolation des murs humides.

Moisissures murs

Les signes annonciateurs des problèmes d'humidité

L'humidité se traduit par des moisissures ou par l'accumulation de salpêtre. Une odeur désagréable se propage parfois dans la zone touchée. Les revêtements décoratifs se décollent du mur. L'eau peut aller jusqu'à ruisseler le long de la paroi. Avant de réaliser une isolation d'un mur humide, ces signes ne doivent pas être négligés, car ils annoncent une accumulation ou une infiltration excessive d'eau. 

Pour en définir l'origine, il faut l'œil avisé et le savoir-faire d'un professionnel expérimenté qui établira un diagnostic exact. Une erreur dans l'évaluation de la source de l'humidité entraîne la mise en œuvre d'une solution inappropriée qui ne fera qu'aggraver la situation.

humidité dans les murs

Identifier l'origine de l'humidité avant d'isoler

Des travaux d'isolation viennent en tête rapidement comme solution idéale contre l'humidité. Cependant, cela ne supprime pas l'origine de l'infiltration d'eau dans votre maison. Identifier la cause est une étape incontournable avant de procéder à l'isolation d'un mur humide afin de pratiquer un traitement de fond adapté. 

Si vous observez de la moisissure sur une paroi, elle peut provenir d'une condensation provoquée par une mauvaise aération. Un mur humide peut aussi être le résultat d'une remontée capillaire. Celle-ci provient d'un contact immédiat avec l'eau contenue dans un sol peu étanche. Elle remonte par la suite dans la paroi par capillarité. 

Une façade poreuse ou une fuite au niveau de la toiture expose également à une infiltration de l'eau de pluie. Les fuites dans la tuyauterie, surtout si elles sont invisibles, font partie des causes probables. Pour déterminer laquelle de ces causes est à l'origine de vos problèmes d'humidité dans les murs, des connaissances et des compétences poussées sont nécessaires. 

Une fois l'origine déterminée, vous pouvez envisager l'isolation du mur humide après un traitement efficace et adapté pour éliminer l'infiltration.

Devis gratuit

Devis gratuit & sans engagement

Confiez-nous votre projet


* Champs obligatoires

Assainir avant l'isolation d'un mur humide

Le procédé d'assainissement d'un mur consiste à retirer l'eau et à le rendre étanche. Pour que l'isolation d'un mur humide soit efficace, un temps de repos reste indispensable afin qu'il soit complètement désengorgé et sec. Il existe de nombreuses solutions pour faciliter cette étape, comme l'application d'un traitement hydrofuge (notre schéma avec le produit TechniDur de Technitoit).

Ce traitement garantira l'efficacité de l'isolant notamment pour une bonne isolation thermique et phonique. Bien sûr, le processus diffère pour chaque cas et nécessite l'intervention d'une entreprise qualifiée pour bénéficier du traitement le plus adapté et sans risque pour la paroi. Les travaux requièrent des techniques spécifiques. Après avoir débarrassé le mur de l'humidité, vous pouvez choisir l'isolant.

Bien choisir le matériau pour l'isolation d'un mur humide

Il existe un grand nombre d'isolants pour des travaux d'isolation thermique des murs. Toutefois, chaque matériau réagit différemment au contact de l'eau et présente des caractéristiques qui lui sont propres. Il est donc nécessaire de bien connaître leurs propriétés avant de faire son choix.

Les isolants imperméables

Certains isolants possèdent une bonne résistance à l'eau, mais augmentent par la suite le taux d'humidité. Les panneaux de polystyrènes extrudés et expansés ont par exemple une excellente étanchéité. Cette caractéristique empêche la vapeur d'eau qui se libère de passer. Cette situation débouche sur une hausse de l'humidité emprisonnée dans les murs. 

Les isolants constitués de fines couches d'aluminium ou de plastique mélangés à d'autres matériaux, appelés également isolants minces, produisent la même réaction. L'impossibilité d'évacuer l'humidité due à leur imperméabilité complique le problème. Le verre cellulaire et le polyuréthane figurent parmi les meilleurs systèmes d'isolation pour le mur, mais ils présentent le même inconvénient. 

Si vous optez tout de même pour ces matériaux, il est important de vous assurer que la zone soit complètement sèche et que la source de l'humidité soit entièrement supprimée. L'avis d'un spécialiste vous sera indispensable pour évaluer correctement l'état du mur (ancien ou neuf) et vous conseiller pour faire le bon choix.

Les isolants adaptés aux murs humides

Contrairement au polystyrène, certains matériaux comme la laine de verre et la laine de roche répondent parfaitement aux besoins spécifiques pour l'isolation d'un mur humide.

La laine de roche et la laine de verre

La laine de roche est fabriquée à partir d'un mélange de roches, qui est ensuite chauffé à haute température. En panneau ou en rouleaux, elle présente une structure filamenteuse qui la rend perméable à la vapeur d'eau. 

Elle est également insoluble. Il s'agit aussi d'un très bon isolant thermique et phonique. 

La laine de verre propose les mêmes performances. Sa perméabilité face à la vapeur permet de laisser la possibilité à l'humidité de s'évaporer et à la vapeur de la traverser. 

Malgré tout, ces isolants laineux souvent utilisés dans l'isolation des combles doivent être posés sur un mur sain et drainé pour éviter qu'ils ne s'affaissent lorsqu'ils sont en contact permanent avec une trop grande quantité d'eau.

Le liège expansé

Le liège expansé remplit tous les critères pour isoler un mur humide. Ce matériau ne pourrit pas au contact de l'eau et ne l'absorbe pas, mais il dispose d'une excellente perméabilité à la vapeur d'eau. Cependant, veillez à créer un vide d'air de 2 à 4 cm pour que le mur puisse rester sain.

L'isolation d'un mur humide demande une grande expertise pour éviter que l'eau ne s'engorge à nouveau. Elle nécessite aussi l'installation d'une membrane pare-vapeur étanche à l'air dans le cas des laines minérales, afin de les rendre étanches en cas d'exposition à la vapeur émise par la paroi. 

En fonction du chantier d'isolation de votre mur humide, un professionnel de l'isolation proposera le type de matériau le mieux adapté en fonction des contraintes de votre logement et de votre problème d'humidité.

Mettre en place une ventilation efficace

Pour éviter à nouveau des travaux d'assainissement et maintenir de bonnes conditions, nous vous conseillons de conserver une bonne hygrométrie dans le logement. Peu importe l'origine de l'humidité, la pièce doit bénéficier d'une ventilation performante et d'une aération régulière. 

Notre dispositif de ventilation VMC Technitoit protège contre l'humidité ambiante, tout en limitant la déperdition énergétique. Un système de réglage permet d'adapter l'installation en fonction de vos besoins. Cette VMC à simple flux traite l'air vicié efficacement. 

Demandez un devis gratuit et sans engagement à notre équipe pour bénéficier de l'accompagnement de nos experts.

Quel est le prix pour l'isolation par l'intérieur d'un mur humide ?

Le coût du traitement va dépendre de la nature du problème. En soi, l'isolation par l'intérieur d'un mur humide est au même tarif que pour un mur intérieur sec, avec un prix d'isolation moyen allant de 100 à 200€/m². C'est l'assainissement qui peut présenter un coût plus élevé, car certaines situations telles que des remontées capillaires sont plus complexes à traiter et exigent des solutions plus délicates à mettre en place.

Devis gratuit

Devis gratuit & sans engagement

Confiez-nous votre projet


* Champs obligatoires

FAQ

Comment isoler un mur intérieur de l'humidité ?

L'isolation d'un mur intérieur pour le protéger contre l'humidité consiste à améliorer son étanchéité à l'eau. La protection se fait par la mise en place d'un isolant résistant, comme le liège expansé, face à un environnement humide. La pièce nécessite aussi une aération suffisante en ouvrant les fenêtres quelques minutes chaque jour. Installez une ventilation mécanique contrôlée pour expulser correctement l'air vicié. 

Il est possible de trouver comment isoler un mur intérieur humide sous forme de tutoriel sur internet, mais cela va nécessiter du temps et l'achat du matériel adapté, tout en vous faisant courir le risque de commettre une erreur, c'est pourquoi le recours à une entreprise spécialisée reste la solution la plus efficace et la plus économique.

Comment se débarrasser de l'humidité sur les murs ?

L'humidité d'un mur apparaît de différentes manières. La solution dépend ainsi de la cause de l'infiltration : 

  • Un drainage pour évacuer l'eau dans le sol s'il s'agit d'une humidité ascensionnelle
  • L'injection d'une résine hydrophobe sur la zone touchée pour bloquer les issues
  • La mise en place d'une ventilation mécanique contrôlée pour éliminer la condensation 
  • La réparation des toitures en cas de fuite 
  • La rénovation d'une façade poreuse.

Comment isoler un mur avec du salpêtre ?

Le salpêtre est une poudre blanche qui se forme sur les murs, provoquée par la décomposition des minéraux contenus dans les matériaux de construction à cause de l'humidité. Un traitement au préalable est nécessaire avant l'isolation du mur humide, en commençant par le retrait des dépôts pour éviter de contaminer les parties saines. 

Il faut ensuite détecter la source de cette remontée d'eau et la bloquer. Une fois l'assainissement réalisé, vous pouvez poser l'isolant qui convient à un mur humide.

Quelle peinture sur un mur humide ?

La peinture hydrofuge est recommandée, car elle protège la paroi tout en laissant le mur respirer. Toutefois, évitez de travailler sur une paroi humide. Vous risquez de voir apparaître des cloques et d'avoir une mauvaise adhérence. 

Avant cette étape, pensez d'abord à retirer l'excès d'eau et la peinture ancienne puis laissez sécher la zone au maximum avant de la peindre. Contactez l'équipe de Technitoit pour plus de renseignements et l'établissement d'un devis sur-mesure.

Devis gratuit

Devis gratuit & sans engagement

Confiez-nous votre projet


* Champs obligatoires
DEVIS GRATUIT
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de ce site et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins statistiques, de personnalisation des contenus, de partage sur les réseaux sociaux, de contenus de plateformes sociales, de lecture vidéo, de mesure d'audience, de profilage et de publicité ciblée. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.
J'accepte