Menu Rechercher DEVIS GRATUIT

Installer un système de ventilation mécanique contrôlée à double flux ou VMC double flux est devenu incontournable pour plusieurs raisons. Il permet d'abord d'éviter les problèmes d'humidité et de condensation en intérieur, qui peuvent mettre en danger toute la structure du bâtiment. Il évite également les déperditions thermiques et assure le renouvellement de l'air en intérieur, qui a été prouvé être plus pollué que l'air extérieur.

chantier ventilation

Avant de procéder à l'achat, il est non seulement important de connaître le prix de la VMC double flux, mais également le budget à allouer pour son installation. Alors, quel prix prévoir pour se procurer ce matériel ? En combien de temps est-il possible d'amortir son investissement et quelles sont les aides proposées ? Technitoit répond à vos questions dans cet article.

Devis gratuit

Devis gratuit & sans engagement

Confiez-nous votre projet


* Champs obligatoires

Le fonctionnement de la VMC ou ventilation mécanique contrôlée double flux

Cette VMC fonctionne comme une VMC simple flux, à la différence qu'elle ne se contente pas d'extraire l'air vicié de l'habitat. Elle a également la capacité d'y insuffler de l'air neuf via l'échangeur. On peut alors réellement parler de renouvellement de l'air, qui est essentiel pour la santé des occupants.

Elle évite également la perte de chaleur en récupérant les calories de l'air pour l'utiliser afin de réchauffer l'air entrant. En période estivale, le fonctionnement est inversé. L'air neuf provenant de l'extérieur est rafraîchi par l'air sortant, afin de garder un logement frais et agréable.

La qualité de l'air s'en retrouve aussi améliorée, étant donné que la VMC double flux filtre les poussières, l'humidité et les allergènes. Cet appareil vous permet alors de profiter d'une ventilation performante et de faire des économies de chauffage considérables.

schema vmc double flux

Le prix d'une VMC double flux

De nombreux facteurs influencent le prix d'une VMC double flux. Son coût dépend ainsi des critères suivants :

  • le type de ventilation
  • la longueur des gaines
  • le nombre de bouches d'air
  • le nombre de pièces à ventiler
  • le rendement de l'appareil
  • les difficultés d'installation
  • Vous avez le choix entre des VMC double flux classiques, thermodynamiques ou hygroréglables, dont les prix oscillent entre 1 500 € à 8 000 €, hors pose.

    Le prix de la VMC double flux peut sembler conséquent, mais c'est un investissement viable. Si votre foyer consomme par exemple 2 000 € d'énergie, vous pourrez réaliser une économie de l'ordre de 350 € par an avec ce type d'appareil.

    Le surcoût de 2 000 € par rapport à un système simple flux pourra ainsi être amorti en une demi-douzaine d'années environ selon le rendement. C'est aussi un dispositif durable et les aides auxquelles vous pourrez prétendre permettent de limiter le budget nécessaire lors de son achat et son installation.


La pose d'une VMC double flux

L'installation d'une VMC double flux est assez complexe, tant au niveau des branchements du double circuit de gaines que des différents réglages à réaliser. Cette difficulté se pose non seulement en installation, mais également en rénovation, notamment de maisons à étages, où il faudra réaliser des percements pour faire passer les gaines, les dissimuler dans les murs et plafonds, etc. La pose des bouches de ventilation doit également être impeccable. 

L'installation suit de nombreuses étapes :

  • mise en place des bouches d'extraction dans les pièces humides (cuisine, salle de bains, toilettes, buanderie...)
  • mise en place des bouches de ventilation dans les pièces de vie (chambres, salle de séjour...)
  • liaison de ces bouches à leur caisson d'insufflation ou d'extraction
  • mise en place des prises d'air et des sorties d'air extérieures
  • installation du moteur double flux
  • branchement électrique de l'appareil
  • En raison de la technicité de ces travaux, il est préférable de les faire réaliser par un professionnel habilité, qui pourra assurer une installation dans les normes. D'autant plus qu'une mauvaise installation peut engendrer différents problèmes comme des gênes respiratoires et des pertes thermiques considérables. Contactez l'équipe de Technitoit pour un devis gratuit et sans engagement concernant le prix et la pose d'une VMC double flux.

Quel budget prévoir pour la pose d'une VMC double flux ?

Estimer le prix de pose d'une VMC double flux n'est pas facile, étant donné que le temps d'intervention de chaque professionnel peut énormément varier. Les tarifs dépendent aussi de la nature des travaux : en construction neuve ou en rénovation.

L'installation de ce type de matériel représente d'ailleurs un véritable chantier puisque, comme on l'a vu plus tôt, il faut faire passer de nombreuses gaines, percer les murs et les plafonds, etc.

Pour une construction neuve, prévoyez alors environ 2 000 € de budget pour les travaux et environ 3 500 € pour une rénovation. Il s'agit d'un prix indicatif pour une maison de taille moyenne. Mais pour une surface plus importante et de nombreuses pièces, il peut être nécessaire de faire poser un modèle plus performant, impliquant les nombreuses bouches d'aération nécessaire à une bonne circulation de l'air. Le type de plancher se trouvant entre les étages a aussi son importance, étant donné que la difficulté à percer un plancher en bois ne sera pas la même que pour un plancher en béton. Le mieux est de faire appel à un professionnel pour chiffrer les travaux. Vous pouvez demander un devis aux experts de Technitoit pour un avis professionnel.

Devis gratuit

Devis gratuit & sans engagement

Confiez-nous votre projet


* Champs obligatoires

Prix d'une installation de VMC double flux : les aides disponibles

L'installation d'une VMC double flux donne la possibilité de réaliser d'importantes économies d'énergie. Ces travaux sont donc éligibles à différentes subventions, comme une TVA préférentielle de 5,5 %, des aides de l'ANAH, ou encore les subventions octroyées par les collectivités locales et les fournisseurs d'énergie.

Le CITE, ou Crédit d'impôt pour la Transition Énergétique, vous permet également de récupérer jusqu'à 30 % du prix d'installation d'une VMC double flux, tandis que l'éco-PTZ vous offre la possibilité d'obtenir un prêt à zéro intérêt que vous pourrez rembourser sur une durée de 10 ans. 

Ces aides, qui sont parfois cumulables entre elles, répondent à une exigence principale : la nécessité de faire appel à un artisan qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) tel que Technitoit pour réaliser la pose. D'autres conditions relatives aux ressources ou encore à l'ancienneté du logement peuvent également s'imposer.FAQ

logo technitoit cms

4.5/5 (837 avis)

FAQ

Quel est le prix d'une VMC double flux ?

Le prix VMC double flux se situe entre 1 500 à 8 000 €, dépendant de plusieurs critères comme la marque, le débit qui doit être adapté au logement, la difficulté d'installation ou encore le modèle. Vous avez en effet le choix entre des VMC double flux classiques, hygroréglables ou thermodynamiques. Les VMC à double flux thermodynamique (qui combinent une VMC et une pompe à chaleur) coûtent le plus cher, mais offrent aussi de nombreuses fonctionnalités : ventilation, chauffage, climatisation, mais aussi production d'eau chaude sanitaire.

Ainsi, le prix de la pose d'une VMC double flux est rapidement rentabilisé par les importantes économies d'énergie réalisées, ce qui permet de profiter d'un air plus sain dans votre logement à moindre coût. Il faut savoir que l'installation coûte plus cher dans la rénovation que dans la construction.

Où doit se trouver le moteur d'une VMC double flux ?

Le moteur d'une VMC double flux est en général placé dans les combles de la maison et suspendu à la charpente, afin d'éviter que le bruit qu'il émet n'incommode les occupants. Dans le cas de combles aménagés, il peut être installé dans un faux plafond ou dans l'espace sous les rampants. Si vous ne disposez pas de combles, notamment pour un appartement ou une maison à toit plat, vous avez la possibilité de vous procurer un caisson compact à placer dans un placard, spécialement conçu pour amortir le bruit.

Comment bien choisir sa VMC double flux ?

Il est préférable de se tourner vers un modèle à double flux certifié (Phi ou NF205), garantissant la qualité, la longévité, le rendement et la faible consommation de l'appareil. Il faudra également porter votre choix vers une VMC double flux adaptée au volume de la pièce où elle sera installée pour éviter un sur-dimensionnement et une surconsommation. D'où la nécessité de faire appel à un professionnel pour la pose, puisque l'expert pourra vérifier la pression de l'air avec un anémomètre et prendre en compte tous les paramètres nécessaires.

À titre indicatif, il faut un modèle d'une largeur de 60 à 80 cm pour une hauteur de 1 m. Privilégiez également un appareil avec un niveau acoustique assez faible.

Qui peut poser une VMC double flux ?

Pour ne pas commettre d'impair, le mieux est de confier l'installation à un professionnel, qui garantira la réussite de la pose et la performance de l'appareil par la suite. Ces travaux présentent en effet une technicité certaine. N'hésitez pas à demander sur notre site un devis sans engagement pour l'installation de votre VMC double flux afin de connaître exactement le budget à prévoir.

DEVIS GRATUIT
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de ce site et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins statistiques, de personnalisation des contenus, de partage sur les réseaux sociaux, de contenus de plateformes sociales, de lecture vidéo, de mesure d'audience, de profilage et de publicité ciblée. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.
J'accepte