Menu Rechercher DEVIS GRATUIT

L'air que l'on respire à l'intérieur de nos habitations serait plus pollué que l'air extérieur. L'humidité causée par les cuissons ou tout simplement par notre respiration peut aussi engendrer des moisissures ou la prolifération d'acariens, à l'origine de nombreuses allergies. La présence d'une ventilation mécanique contrôlée ou VMC est alors obligatoire pour les constructions neuves, mais elle est aussi plus bénéfique que la ventilation naturelle pour assainir l'air. Bien que la VMC double flux ait fait son apparition sur le marché depuis plusieurs années maintenant, la VMC simple flux est encore courante dans les nouvelles constructions. Voyons alors ensemble son principe, ses avantages et surtout, tentons de répondre à la question : comment choisir sa VMC simple flux ?

bouche ventilation

VMC simple flux : le principe

La VMC simple flux a pour objectif de renouveler l'air dans l'habitation. Elle utilise pour cela un extracteur électrique, soit l'inverse d'un ventilateur, qui va aspirer l'air humide et pollué à l'intérieur et faire entrer de l'air frais de l'extérieur.

L'air frais rentre par les bouches d'entrée d'air situées dans les pièces de vie comme le salon, les chambres ou encore le bureau, tandis que l'air vicié est extrait par le biais des bouches d'extraction placées dans les pièces humides : WC, salle de bain, cuisine, buanderie, etc. Il est ensuite évacué grâce à des gaines et une sortie au niveau de la toiture.

Le prix de la VMC simple flux constitue son principal atout si on la compare à la VMC double flux. Elle engendre aussi des consommations électriques et un encombrement faibles, ainsi qu'un entretien simplifié. Selon la technologie choisie, il est aussi parfois possible de réguler le débit d'air selon ses besoins.

schema vmc simple flux

Devis gratuit

Devis gratuit & sans engagement

Confiez-nous votre projet


* Champs obligatoires

Choisir une VMC simple flux : la technologie

Il existe différents types de VMC simple flux, employant des systèmes différents.

La VMC simple flux auto-réglable

Il s'agit du modèle basique, garantissant un débit d'air constant tout au long de l'année. Les bouches d'extraction gardent constamment la même ouverture. Un ajustement peut être fait une seule fois à l'installation, en prenant en compte le nombre de pièces dans tout l'habitat pour assurer un débit d'air suffisant.

La VMC simple flux hygroréglable de type A

Surtout utilisée dans les bâtiments tertiaires, elle est dotée de bouches d'extraction hygroréglables et d'entrées d'air auto-réglables. L'extraction de l'air se fait donc selon le niveau d'humidité en intérieur, ce qui est pratique lorsqu'on utilise la cuisine ou la salle de bain. À l'inverse, lorsque l'air est sec en été ou lorsque le logement est inoccupé, le débit va être réduit pour éviter les déperditions d'énergie inutiles.

VMC simple flux hygroréglable de type B

La VMC simple flux de type B est à la fois dotée de bouches d'extraction et d'entrées d'air hygroréglables. Le débit d'air qui entre et qui sort dépend donc du taux d'humidité pour une meilleure régulation et des déperditions de chaleur moindres.


Choisir sa VMC simple flux : les critères à prendre en compte

Si l'on a pu voir les différences entre la VMC auto-réglable et hygroréglable, la question qui se pose est : comment choisir sa VMC simple flux ? La réponse dépend en partie de l'état de votre logement. Le modèle auto-réglable suffit amplement pour une maison ancienne. Par contre, si vous avez comme projet de renforcer cette étanchéité en améliorant l'isolation ou dans le cadre d'une rénovation des ouvertures, le modèle hygroréglable est préférable. Il est également recommandé dans le neuf.

accessoires ventilation

Vous pourrez également prendre en compte différents facteurs comme :

  • le nombre de piquages, qui doit correspondre à la configuration de votre logement. La plupart des VMC simple flux disposent de 6 piquages sanitaires, tandis que les modèles les plus simples en comptent 3 avec 1 à 2 bouches pour cuisine ;
  • les dimensions : si vous disposez de peu d'espace pour installer la VMC simple flux, vous pourrez opter pour un petit modèle qui pourra très bien s'installer dans un placard par exemple, en cas de maison à toit plat ou de combles aménagés. En revanche, elle sera plus coûteuse à l'achat et disposera de peu de piquages sanitaires, soit en moyenne 4 au lieu de 6 pour les autres modèles ;
  • le niveau de bruit : si vous prévoyez de l'installer dans les combles par exemple, vous n'aurez pas réellement à vous soucier de ce détail. En revanche, si vous comptez installer votre VMC dans la maison, optez pour un modèle compact plus silencieux ;
  • le niveau de garantie : même si la technologie de VMC est de plus en plus fiable, il est important de profiter d'une bonne garantie, car des problèmes peuvent survenir quelques années après l'utilisation de l'appareil. Des fabricants tels que Aldes et Atlantic proposent 2 ans de garantie, contre 5 ans pour Unelvent.

Rappel immédiat

Nous vous rappellerons immédiatement pour convenir d'un rendez-vous !


* Champs obligatoires

FAQ

Comment bien choisir sa VMC simple flux ?

Comme on l'a vu précédemment, vous avez le choix entre une VMC simple flux auto-réglable et hygroréglable. La première assure un débit d'air constant et est surtout choisie pour son faible prix. La seconde régule ce débit en fonction du taux d'humidité pour plus de confort et d'économies d'énergie et convient si vous avez un budget raisonnable.

Quelle est la meilleure VMC ?

Vous avez le choix entre de nombreuses marques sur le marché de la ventilation, avec une gamme de produits répondant aux exigences réglementaires. Pour une VMC simple flux, les fabricants tels que Aldes, Atlantic et Unelvent sont les plus connus sur le marché.

Quelle puissance pour une VMC simple flux ?

La puissance de votre moteur de VMC simple flux doit correspondre au nombre de pièces qu'elle aura pour fonction de ventiler. Plus il y aura de pièces, plus il faudra opter pour un appareil puissant.

Quel type de ventilation choisir ?

Contrairement à ce qu'indique son nom, la VMC simple auto-réglable ne se règle pas automatiquement. Au contraire, le débit d'air qu'elle évacue reste toujours le même, ce qui n'est pas pratique lorsqu'on cuisine ou durant les douches, car celui produit davantage d'humidité.

En ce sens, le modèle hygroréglable est à privilégier, car celui-ci s'adapte à vos activités en passant à la vitesse supérieure lorsqu'il le faut et en repassant à la vitesse standard une fois l'humidité évacuée. Cela offre une meilleure qualité d'air et plus d'économies d'énergie.

Devis gratuit

Devis gratuit & sans engagement

Confiez-nous votre projet


* Champs obligatoires
DEVIS GRATUIT
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de ce site et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins statistiques, de personnalisation des contenus, de partage sur les réseaux sociaux, de contenus de plateformes sociales, de lecture vidéo, de mesure d'audience, de profilage et de publicité ciblée. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.
J'accepte