Menu Rechercher DEVIS GRATUIT
pompe a chaleur double exterieure

Les prix de l'énergie ne cessent d'augmenter. Une situation qui amène de plus en plus de foyers à adopter des solutions plus économiques. L'utilisation de ressources renouvelables pour se fournir en énergie est le nouveau mode de consommation des foyers français. D'abord pour des raisons financières, mais aussi par souci de leur impact sur l'environnement.

Aujourd'hui, les pompes à chaleur, qui utilisent l'énergie de l'air, investissent de plus en plus les habitations en France. L'installation de ce système de chauffage est fortement encouragée par le gouvernement. Il a d'ailleurs mis en place diverses mesures pour soutenir les ménages souhaitant améliorer leur confort thermique.

Rappel immédiat

Ajoutez vos coordonnées, nous vous rappellerons immédiatement pour convenir d'un rendez-vous !


* Champs obligatoires

Quel est le rôle d'une pompe à chaleur air/eau ?

La pompe à chaleur air/eau est un équipement de chauffage qui utilise l'énergie de l'air pour chauffer une habitation. L'énergie obtenue par la pompe à chaleur permet d'alimenter le radiateur, le plancher chauffant et les autres installations de chauffage. Selon le modèle, la PAC air/eau (pompe à chaleur air/eau) produit également de l'eau chaude sanitaire. Elle permet même le chauffage de l'eau de piscine. Pour un confort thermique optimal, il est possible d'intégrer une PAC air/eau à une VMC double flux.

Avec les modèles réversibles, la PAC air/eau assure non seulement le chauffage de la maison, mais également son rafraîchissement. En plus d'injecter de l'eau chaude dans le circuit de chauffage central en hiver, elle peut produire de l'eau froide. Nous recommandons ce type d'installation dans les régions au climat doux. En un seul appareil, vous bénéficierez du chauffage et de la climatisation. Le prix d'une PAC air/eau réversible est quasiment le même que celui d'une PAC classique. Ce modèle n'est toutefois pas conseillé par la RT 2012, car considéré comme trop énergivore.

Pourquoi opter pour une pompe à chaleur air/eau ?

Certains dispositifs de chauffage anciens, tels que la chaudière, sont énergivores et peu respectueux de l'environnement. Avec le développement de la technologie, il est désormais possible de basculer vers la consommation d'énergies renouvelables grâce aux avantages des pompes à chaleur. Si le solaire est le plus connu des consommateurs, l'énergie de l'air peut également être exploitée. Elle est notamment utilisée pour alimenter les pompes à chaleur aérothermiques.

Une économie allant jusqu'à 70% sur la facture énergétique

Parmi les pompes à chaleur (PAC) aérothermiques, le modèle air/eau fait partie des plus prisés sur le marché. Elle utilise les calories de l'air pour chauffer une habitation et pour produire de l'eau chaude sanitaire. De plus en plus de ménages optent pour cette solution pour gagner en confort thermique.

D'abord, d'un point de vue financier, une pompe à chaleur air/eau permet de réaliser d'importantes économies. En moyenne, le chauffage et l'eau chaude représentent 60% à 75% de la facture énergétique d'un foyer. En optant pour une PAC air/eau, vous utiliserez une énergie renouvelable et surtout gratuite. Avec le bon matériel, vous pourrez réaliser jusqu'à 70% d'économies. Le budget de l'installation d'une PAC air/eau est généralement amorti en 10 ans. Vous économiserez près e 1 000 euros par an, et ce, pendant 17 à 20 ans en moyenne.

L'engouement pour ce type d'installation est tel qu'en 2019, la vente de PAC aérothermiques a augmenté. Soit 34% de plus par rapport à l'année précédente. Selon l'Observatoire des énergies renouvelables (Observ'ER), il s'est vendu 170 000 unités de PAC air/eau en 2018.

Une réduction de l'impact environnemental du foyer

L'utilisation de ce type d'installation est également une démarche écologique. En effet, la PAC air/eau utilise une énergie propre qui est l'air. Elle offre un confort thermique optimal tout en émettant un taux de CO2 réduit. Elle consomme moins d'énergie électrique qu'un système de chauffage classique. Pour 1 kWh d'énergie électrique, la PAC produit environ 4 kWh d'énergie thermique.

Une simplicité d'installation

Si vous comptez entamer des travaux de rénovation énergétique, une pompe à chaleur air/eau est préconisée. Cet appareil est peu encombrant et son installation sera d'autant plus facilitée si vous disposez déjà d'un circuit de chauffage. Cela vous évitera des dépenses supplémentaires. La PAC air/eau peut également être prévue en construction. Elle est d'ailleurs idéale pour les maisons BBC (basse consommation).

Pour vos travaux, nous vous conseillons d'avoir recours à un professionnel RGE. Cela garantira la qualité et la pérennité de l'installation de votre pompe à chaleur. Vous pourrez trouver sur notre site des artisans qualifiés en la matière. Avant les travaux, vous pourrez réaliser un devis gratuit.

Les inconvénients

Bien qu'elle soit généralement bénéfique, pour le portefeuille comme pour l'environnement, la PAC air/eau présente quelques inconvénients. Si vous avez choisi une pompe à chaleur bibloc, il faudra installer l'unité extérieure dans un endroit bien isolé. Elle peut en effet être bruyante, ce qui peut générer des nuisances sonores. Un inconvénient si vous vous trouvez en copropriété. Les bruits peuvent également vous déranger vous-même. Chez Technitoit, qui intervient partout en France, dont Strasbourg, nous vous proposons des modèles silencieux intégrant un mode nuit. Si par contre vous avez opté pour une pompe à chaleur monobloc, il est possible d'installer l'unité à l'intérieur du bâtiment. Il faudra dans ce cas percer le mur.

L'autre point faible de la pompe à chaleur air/eau est qu'elle n'est pas adaptée à toutes les régions. En effet, en dessous de -5°C, sa performance diminue. Elle n'offre plus le même rendement. Pour compenser, elle va ainsi puiser dans le réseau électrique. Elle devient donc littéralement un chauffage électrique. Si vous vous trouvez dans une zone géographique à basse température, nous vous déconseillons l'utilisation de cet appareil. Néanmoins, il est toujours possible de recourir à un chauffage d'appoint qui servira de chauffe-eau alternatif. Il prendra le relais lorsque le système est peu performant ou s'arrête complètement.

Pour savoir si ce dispositif est adapté à votre habitation et à ses spécificités, contactez l'équipe de Technitoit et bénéficiez d'un diagnostic de vos besoins concernant la pompe à chaleur.

Quel est le principe de fonctionnement de la pompe à chaleur air/eau ?

La pompe à chaleur air/eau fonctionne sur le principe de l'aérothermie. Elle profite des qualités de l'air pour produire de l'énergie.

Les composants d'une PAC air/eau

La PAC air/eau est un système de chauffage plus ou moins simple. Selon le modèle choisi, elle peut être constituée d'une ou de deux unités. Dans le cas d'une PAC air/eau bibloc, vous aurez une unité extérieure qui est chargée d'extraire les calories de l'air. L'unité intérieure, elle, distribuera l'énergie produite dans le circuit de chauffage et d'eau chaude. Entre les deux, vous pourrez trouver un évaporateur, un compresseur, un condenseur et un détenteur.

Comment ça fonctionne ?

Le principe est plus ou moins simple. Le fluide frigorigène du système, à l'état liquide, va capter les calories présentes dans l'air extérieur. À l'aide de l'évaporateur, ce liquide va être transformé en gaz. Plus il capte d'énergie, plus sa température augmente. Il finit par s'évaporer. Le compresseur va alors aspirer le gaz et le faire monter en pression. On aura ainsi un fluide gazeux et sous haute pression. C'est ensuite le condenseur qui se chargera de transformer cette pression en vapeur. Ce qui va permettre de réchauffer l'eau contenue dans le ballon de chauffage. Pour la préparation d'un nouveau cycle, le détenteur réduit la pression du fluide frigorigène. Le gaz reprend alors sa forme liquide, et ainsi de suite.

schema pompe a chaleur air eau.jpg

Comment choisir une pompe à chaleur air/eau ?

Le choix d'une PAC air/eau adaptée à vos besoins est déterminant dans le rendement du système. Avec le bon modèle et la bonne puissance, votre investissement sera rentable à long terme. Vous réaliserez d'importantes économies et éviterez la surconsommation. Pour sélectionner votre PAC air/eau, quelques critères sont à prendre en compte.

Identifier ses besoins

Comme pour toute installation, il est primordial de déterminer l'usage que vous allez faire de votre pompe à chaleur. Voulez-vous juste chauffer votre habitation ou vous penchez-vous plutôt vers la production d'eau chaude sanitaire ? Ces critères permettront de déterminer la puissance qu'il vous faut. En plus de son utilisation, il faudra également prendre en compte la surface de votre habitation et les appareils de chauffage à alimenter. Par ailleurs, il faudra évaluer le niveau d'isolation actuel de votre logement. Enfin, il faudra déterminer la différence entre la température extérieure et celle attendue en intérieur.

Pour la détermination de ces critères, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel RGE. Il se chargera d'établir un diagnostic qui permettra de connaître vos besoins réels en chauffage. À partir de ce constat, il pourra déterminer la puissance nécessaire pour votre PAC air/eau. Il est à noter que la zone géographique du bâtiment est également un facteur clé.

Étudier le Coefficient de Performance (COP)

S'il est un critère qu'il ne faut surtout négliger lors du choix d'une PAC air/eau, c'est bien le Coefficient de Performance (COP). Cet indicateur permet d'évaluer le rendement de votre pompe à chaleur. Le COP est le rapport entre la chaleur restituée par la PAC et l'énergie électrique qu'elle consomme pour la produire. Plus le COP est élevé, meilleure est la PAC. En général, pour 1 kWh d'électricité consommé, votre appareil devrait produire entre 3 à 4, voire 5 kWh d'énergie thermique. Un COP de 3,5 indique 3,5 kWh de chaleur restituée. Les dispositifs les plus performants ont un COP de 7.

Il faudra par ailleurs faire la différence entre le COP constructeur et le COP annuel. Le premier est une valeur théorique fournie par le constructeur. Lorsqu'elle fonctionne de manière optimale, c'est la quantité que la PAC devrait produire normalement. Le COP annuel, quant à lui, indique la production réelle. Habituellement, il est légèrement en dessous du COP constructeur.

La puissance calorifique, la garantie d'un résultat optimal

La puissance calorifique, mesurée en kW, est la capacité de votre PAC à produire de l'eau chaude. Selon le modèle et la puissance choisie, elle varie entre 5 à 20 kW. Cette valeur devra être déterminée par l'installateur. En réalisant un devis sur le site, nous pouvons vous mettre en contact avec un professionnel certifié.

Pour un rendement optimal, il faudra alors choisir la bonne dimension de votre appareil. Une PAC surdimensionnée peut entraîner une surconsommation d'électricité. Une PAC sous-dimensionnée n'assurera pas la chauffe de l'ensemble de votre logement.

Les normes en matière de PAC air/eau

Pour garantir la conformité et l'efficacité de votre PAC air/eau, des dispositifs ont été mis en place. Il y a d'abord la charte qualité Qualipac, créée par l'AFPAC avec le soutien d'EDF et de l'ADEME. Elle permet de mettre en relation les particuliers et les installeurs agréés spécialisés dans la pompe à chaleur.

Vous pourrez également retrouver la norme « NF pompe à chaleur », octroyée par l'AFAQ-AFNOR Certification. Cette marque permet d'évaluer la conformité des PAC air/eau avec les normes françaises et internationales en vigueur. Elle prend en compte les modèles de pompe à chaleur géothermique et aérothermique dont la puissance calorifique ne dépasse pas le 50 kW. La NF-PAC certifie le COP, la puissance thermique et le niveau de puissance acoustique.

En 2015, sous la directive européenne ERP, l'ETAS (efficacité énergétique saisonnière) a vu le jour. Il s'agit d'une nouvelle technique de mesure du rendement saisonnier de votre PAC air/eau. Elle en mesure la performance énergétique durant son cycle de chauffage. Pour le calcul, elle prend en compte les conditions d'utilisation (en période de chauffe comme en période de veille). L'ETAS garantit aux consommateurs une norme universelle de comparaison.

Quelles aides financières ?

L'installation d'une pompe à chaleur air/eau est un investissement assez important. Pour encourager le maximum de ménages à s'en doter, l'État et de nombreux autres organismes ont mis en place des dispositifs d'aides financières. Pour l'installation de votre PAC air/eau, vous pourrez bénéficier de :

- La prime énergie qui peut aller jusqu'à 5 000 euros si vous remplacez une vieille chaudière par une PAC ;

- Le crédit d'impôt à 30% (il laissera place à MaPrimeRenov' en 2021) ;

- La TVA à 5,5% ;

- L'éco-prêt à taux zéro

Devis gratuit

Devis gratuit & sans engagement

Confiez-nous votre projet


* Champs obligatoires

Les questions fréquentes

Quel est le prix d'une pompe à chaleur air/eau ?

En moyenne, vous verrez sur Google qu'une PAC air/eau coûte entre 8 000 à 16 000 euros. Le prix d'une pompe à chaleur peut monter jusqu'à 40 000 € en fonction du modèle choisi.

Quelle est la meilleure marque de pompe à chaleur air/eau ?

La pompe à chaleur air/eau de Mitsubishi Electric est l'une des plus connues des installateurs. Mais d'autres marques comme Atlantic, Panasonic ou Daikin se valent également et proposent même des modèles HP Inverter.

Quelle pression pour une pompe à chaleur ?

La pression normale d'une pompe à chaleur se situe entre 1 et 1,5 bars.

Où installer une pompe à chaleur air/eau ?

Pour l'unité extérieure de la PAC, choisissez un endroit isolé, éloigné du voisinage, mais également des fenêtres. Le système est quelque peu bruyant.

Pour plus d'infos sur les pompes à chaleur, nous vous conseillons de faire un tour sur le site du BRGM. Avec l'ADEME, il publie des guides pratiques sur les PAC.

DEVIS GRATUIT
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de ce site et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins statistiques, de personnalisation des contenus, de partage sur les réseaux sociaux, de contenus de plateformes sociales, de lecture vidéo, de mesure d'audience, de profilage et de publicité ciblée. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.
J'accepte