Menu Rechercher DEVIS GRATUIT

Effectuer des travaux d'isolation thermique dans son logement est une chose, les réaliser dans les normes en est une autre. Pour garantir la conformité de votre logement et des matériaux que vous utilisez, il existe de nombreux labels et certifications. RGE, BBC, Flamme Verte… il y a de quoi se perdre. Ceux-ci sont pourtant la garantie d'avoir des installations respectant les normes en vigueur. À quoi correspondent ces labels ? Vous trouverez dans cet article une liste non exhaustive des labels et des certifications disponibles actuellement.

Pose de complément mince d'isolation

Labels et certifications d'isolation : à quoi servent-ils ?

Vous avez dû remarquer qu'il existe une panoplie de labels et certifications d'isolation dans le secteur du bâtiment. Si certains concernent les produits et les matériaux, d'autres touchent les professionnels du domaine. La différence entre label et certification est que le premier n'est pas encadré par la loi. Il peut être délivré par un organisme public ou privé. 

La certification, quant à elle, est plus formelle, car suit la législation. Quoi qu'il en soit, les deux permettent d'orienter les particuliers et les professionnels vers les matériaux, produits et services respectant les normes en vigueur. En matière d'isolation, ils sont importants. Ils assureront l'efficacité et la pérennité des dispositifs.

La certification ACERMI

L'ACERMI (Association pour la Certification des Matériaux Isolants) est un organisme créé en 1984. Elle est spécialisée dans la certification des produits isolants. Depuis plusieurs années maintenant, elle accompagne les particuliers et les entreprises dans leurs travaux d'isolation. 

La certification ACERMI sert donc à garantir la qualité et la performance des matériaux utilisés dans l'isolation d'un logement. Pour ce faire, l'association réalise des contrôles auprès des fabricants sur les sites de production. Elle procède à des prélèvements et à des tests thermiques. Pour ses contrôles, elle se base sur les référentiels européens. Les éléments suivants seront analysés : la souplesse, l'étanchéité, l'altérabilité et les propriétés mécaniques en compression de l'isolant. Ces critères seront évalués selon un profil ISOLE. Certains matériaux peuvent être éligibles pour le label Bâtiment Biosourcé.

Une fois la certification obtenue, les fabricants des produits s'engagent à réaliser un contrôle continu de leur production. Ils devront également se soumettre à des examens semestriels effectués par l'ACERMI. Sans quoi, la certification pourrait leur être retirée. À l'obtention de la certification, les fabricants pourront apposer sur leurs emballages le label ACERMI. La demande d'une certification ACERMI est volontaire et non obligatoire. Il est à noter que les produits dotés de cette certification sont éligibles à certaines aides financières (PTZ, taux à 5,5 %, CITE…).

La certification Cekal

La certification Cekal concerne les fenêtres. Elle atteste la qualité et la performance thermique des vitrages isolants, trempés et feuilletés. Hormis les performances thermiques, elle valorise également les performances acoustiques et de sécurité des vitrages. 

Le marquage Cekal garantit pour 10 ans la durabilité de l'installation. Seront pris en compte durant les tests l'étanchéité des joints, la résistance aux rayons UV et la qualité d'assemblage pour les vitrages feuilletés. L'obtention de la certification Cekal se fait à la demande du fabricant. 

Cette certification est importante dans le sens où les vitrages jouent un rôle important dans la réduction de la consommation énergétique. Ils améliorent également le confort phonique d'une habitation. La certification Cekal dirige les consommateurs vers des produits performants et sécuritaires. Si vous comptez changer vos fenêtres dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, cette certification sera de rigueur. Vous pourrez par ailleurs prétendre à des aides financières, notamment le Coup de pouce isolation et la prime énergie.

Devis gratuit

Devis gratuit & sans engagement

Confiez-nous votre projet


* Champs obligatoires

Labels et certifications d'isolation : les labels HPE et THPE

En raison de l'application de la RT 2012 à tous les bâtiments, le label Bâtiment basse consommation (BBC) a disparu. Depuis le 1er janvier 2013, il a laissé place aux labels HPE et THPE. Ceux-ci sont utilisés pour garantir les performances énergétiques d'une habitation. 

Le label HPE (Haute performance énergétique) s'adresse à toutes les constructions du BTP. Il permet de valoriser les performances énergétiques des bâtiments tels que les bureaux, les hôpitaux, les laboratoires… L'obtention d'un label HPE exige une consommation d'énergie inférieure à 10 %. L'avantage de ce label est que vous garantissez que votre bâtiment respecte les exigences de performance énergétique. 

Il sera une plus-value pour votre bien immobilier. Si vous souhaitez vendre votre bâtiment ou le mettre en location, le label HPE sera une forte garantie. Vous assurez aux futurs acheteurs ou locataires que le logement dispose des équipements adéquats pour limiter les déperditions thermiques. Le label THPE (Très haute performance énergétique) est à un cran supérieur aux références de la RT 2012. En effet, ce label vise une consommation d'énergie inférieure à 20 %. Il incite les acteurs du BTP à adopter des démarches plus écologiques dans leurs constructions. Pour l'obtention de ces labels, vous pourrez bénéficier d'aides financières comme celles de l'ANAH.

Le label RGE

Le label RGE (Reconnu garant de l'environnement) est un label destiné aux professionnels et artisans du bâtiment. Lancé en 2011 par l'Ademe, il est un gage de qualité pour les entreprises spécialisées dans les travaux d'économies d'énergie. Le label RGE peut être délivré par de nombreux organismes indépendants. On pourra citer à ce titre Qualibat, Qualit'EnR, BEPOS et Certibat. Ceux-ci sont accrédités par la Cofrac.  

L'obtention du label RGE est conditionnée. Les entreprises ou les artisans doivent répondre à divers critères. Parmi eux, la souscription à une assurance travaux et responsabilité civile, le volume d'activité et le respect des dispositions légales. Par ailleurs, l'entreprise devra suivre des formations auprès de l'organisme de qualification ou de certification. La mention obtenue, l'entreprise devra soumettre à un audit au moins l'un de ses chantiers en cours ou achevés. Le label RGE est renouvelable tous les 4 ans. 

La mention RGE est un véritable plus pour une entreprise ou un artisan œuvrant dans le bâtiment. En faisant appel à un professionnel habilité RGE pour leurs travaux, les propriétaires peuvent prétendre à des aides financières. 

Par ailleurs, il permet d'être référencé sur le site d'information officiel du gouvernement dédié aux rénovations. Aujourd'hui en France, on compte plus de 62 000 entreprises labélisées RGE. Pour vos travaux d'isolation, Technitoit met à votre disposition une équipe expérimentée et surtout habilitée RGE. Pour toute demande de devis, vous pourrez passer par nos conseillers.

rge
DEVIS GRATUIT
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de ce site et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins statistiques, de personnalisation des contenus, de partage sur les réseaux sociaux, de contenus de plateformes sociales, de lecture vidéo, de mesure d'audience, de profilage et de publicité ciblée. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.
J'accepte