Menu Rechercher DEVIS GRATUIT
isolation sous toiture

L'isolation sous toiture est l'un des travaux nécessaires pour optimiser la consommation énergétique d'une maison. Elle protège les habitants contre les variations de température et les nuisances phoniques. Cependant, lorsqu'elle est mal réalisée, elle engendre des dépenses supplémentaires.

Quels sont les différents types d'isolant pour toiture ? Comment choisir le meilleur ? Comment réaliser une isolation sous toiture ? Est-il nécessaire de faire appel à un professionnel pour l'isolation de sa toiture ? Découvrez dans ce guide tout ce que vous devez savoir sur l'isolation sous toiture.

Rappel immédiat


* Champs obligatoires

Quelle est l'utilité de l'isolation sous toiture ?

L'Agence de la transition écologique (ADEME) estime que le toit est la principale source des pertes de chaleur dans une maison. Concrètement, les ponts thermiques au niveau de la toiture sont responsables de 30 % de la déperdition thermique totale d'un logement. Puisque la température n'est pas idéale à l'intérieur de la maison, vous êtes obligé de consommer plus d'énergie pour bénéficier d'un certain confort thermique. 

L'isolation sous toiture permet d'éliminer les ponts thermiques au niveau du toit. Vous conservez alors plus de chaleur en hiver et plus de fraîcheur en été. Vous vivez dans un vrai confort à l'intérieur de votre maison tout en réalisant des économies d'énergie (environ 30 % d'économie sur votre facture de chauffage). Il s'agit là d'une solution très intéressante puisque 3,4 millions de ménages en France utilisent plus de 10 % de leurs revenus pour payer leur facture d'énergie (Source : ANAH).

De même, l'isolation sous toiture améliore le confort phonique de votre logement. Contrairement à l'isolation de la toiture par l'extérieur, elle peut être mise en œuvre à tout moment, quelle que soit la météo.

Déperditions thermiques de la maison

Quel isolant utiliser pour une meilleure isolation sous toiture ?

Pour réaliser une isolation sous toiture, il est possible d'utiliser plusieurs types d'isolants. On distingue notamment :

  • Les isolants minéraux ;
  • Les isolants naturels ;
  • Les isolants synthétiques.

Ces types d'isolants se différencient principalement par leur performance thermique, leur performance acoustique, leur résistance à l'humidité et leur prix.

Les isolants minéraux

À proprement parler, on distingue les isolants minéraux et les laines minérales. Les isolants minéraux regroupent le verre cellulaire, la vermiculite, la perlite expansée et l'argile expansée. Les laines minérales sont : la laine de verre (LDV) et la laine de roche (LDR). Ce sont ces derniers produits qui sont les plus utilisés dans cette catégorie de matériaux isolants.

La laine de verre a la cote auprès des utilisateurs puisqu'elle a des propriétés d'isolation thermique et phonique satisfaisantes comparativement à son prix. La laine de verre se pose avec fourniture à un prix qui varie entre 100 et 200 € le m², pour une épaisseur de 30 cm. Elle est ignifugée, résiste à l'humidité et peut être conditionnée en rouleaux, en flocons ou en plaques.

Étant donné la délicatesse de l'opération de pause, il est conseillé de faire appel à un expert de l'isolation sous toiture comme Technitoit pour vos projets d'isolation avec la laine de verre.

Quant à la laine de roche, elle ressemble à la laine de verre, mais ces deux matériaux ont des compositions différentes. La laine de roche est moins performante que la laine de verre en ce qui concerne l'isolation phonique. Elle ne réduit pas autant le son que la laine de verre. Le prix de pose tout fourni de ce produit oscille généralement entre 150 et 300 € le m², pour une épaisseur de 30 cm nécessaire pour atteindre le R=7.

Les isolants naturels

Dans le rang des isolants naturels, on distingue principalement la ouate de cellulose et la laine de chanvre. La ouate de cellulose est beaucoup utilisée pour l'isolation des combles. Elle est écologique et présente d'excellentes qualités d'isolation thermique et acoustique. Elle retarde assez longtemps la prolifération du feu en cas d'incendie. Le prix de pose de la ouate de cellulose, fourniture comprise, peut atteindre les 200 € le m², pour une épaisseur de 10 cm. 

La laine de chanvre est un autre type d'isolant naturel qui a le vent en poupe. Il s'agit d'une laine végétale qui repousse efficacement les rongeurs. Elle présente des qualités d'isolation thermique et phonique intéressantes. De plus, la laine de chanvre est reconnue pour sa forte résistance au feu et à l'humidité. Elle est facile à poser, mais très difficile à découper. Pour isoler la toiture intérieure de votre maison avec de la laine de chanvre de 10 cm d'épaisseur, vous devez prévoir un budget moyen de 150 € par m² (pose et fournitures).

Outre ces isolants naturels, d'autres matériaux sont aussi utilisés pour l'isolation des toitures. On peut citer par exemple :

  • La fibre de bois rigide ;
  • Le liège naturel ;
  • La laine de bois (LDB) souple ;
  • La laine de mouton…

Les isolants synthétiques

Plusieurs isolants font partie de cette catégorie. On distingue le polystyrène (expansé ou extrudé), la mousse phénolique, le polyuréthane (PUR). Nous aborderons ci-dessous les isolants en polystyrène et en polyuréthane.

Le polyuréthane est un isolant qui s'utilise aussi bien pour l'isolation de toiture par l'intérieur que pour l'isolation par l'extérieur. Composé d'agents gonflants et d'additifs, il est thermiquement et phoniquement performant. La seule lacune de cet isolant est qu'il est néfaste pour la santé en cas d'incendie. La pose d'un isolant en polyuréthane est particulièrement complexe. Le prix de l'isolation au polyuréthane varie entre 150 et 250 € le m², pour une épaisseur de 10 cm.

Le polystyrène expansé est également performant sur le plan thermique, mais il présente de faibles performances en matière d'isolation acoustique. Il est inflammable et peu résistant. En cas d'incendie, le polystyrène fabriqué à base de pétrole dégage une fumée très toxique. Le prix d'une isolation sous toiture avec du polystyrène est d'environ 150 € le m².

Des travaux d'isolation sous toiture à réaliser chez vous ? Demandez un devis gratuit et sans engagement chez votre professionnel qualifié Technitoit. Nous vous aiderons à faire un choix judicieux d'isolant pour votre sous toiture. Soyez certain que nous installerons des isolants de très bonne qualité sous votre toiture.

Nos techniciens interviennent également sur des chantiers d'isolation des murs par l'intérieur ou par l'extérieur. Vous pouvez donc nous faire confiance pour tous vos travaux d'isolation. Nous partout en France.

Comment se déroule la pose d'une isolation sous toiture ?

La pose d'une isolation sous toiture est une opération très délicate. Elle implique des connaissances techniques très pointues. On distingue principalement l'isolation des combles perdus et l'isolation des combles aménagés.

Pose d'une isolation des combles perdus

Les combles perdus sont inhabitables puisqu'ils n'ont pas une hauteur propice pour qu'on y vive. Cependant, il est tout de même possible de les aménager en pièce à vivre. Seulement, le coût des travaux est exorbitant et l'opération est chronophage. Dans un cas ou l'autre, il est important d'isoler vos combles perdus. Il existe différentes techniques pour isoler ces combles :

  • L'isolation au niveau du sol ;
  • L'isolation sous rampants de toiture (pour les combles perdus habités) ;
  • L'isolation des combles perdus en vrac (adapté aux combles difficiles d'accès) ;
  • L'isolation des combles perdus en rouleaux.

Généralement, l'isolation des combles perdus s'effectue en deux couches. Quelle que soit la technique choisie, il faut toujours commencer par vérifier l'état de la charpente. Il est également conseillé d'utiliser un isolant dont la résistance thermique est supérieure ou égale à 7 m² K/W. Pour éviter que la vapeur d'eau se condense dans l'isolant, il est important de toujours utiliser un pare-vapeur. Il protège non seulement l'isolant, mais aussi la charpente.

Combles aménagés

Encore appelés combles habitables, les combles aménagés disposent d'un espace et d'une charpente assez larges. On distingue deux techniques d'isolation des combles aménageables : l'isolation entre chevrons et l'isolation en double couche. La première méthode est facile et on peut la mettre en œuvre rapidement. Encore appelée isolation bicouche, la seconde méthode est un peu plus contraignante. Toutefois, elle offre de meilleures performances thermiques.

Pour une meilleure isolation par l'intérieur des combles aménageables, il est nécessaire de commencer par isoler les rampants du toit (du bas vers le faîtage). L'isolant choisi doit avoir une performance thermique supérieure ou égale à 6 m². K/W. Il est important de tenir compte du climat local, de la configuration de la charpente et de l'espace habitable pour choisir l'isolant adéquat pour l'opération. Ici également, il est recommandé de poser un pare-vapeur ou une membrane d'étanchéité pour éviter le phénomène de la condensation intérieure et la pénétration de l'humidité dans les parois.

Les différentes techniques de pose d'une isolation sous toiture

En fonction du type de combes et de la nature de l'isolant à utiliser, les professionnelles font recours à différentes méthodes d'isolation.

La pose en rouleau

L'isolation en rouleau est une technique de pose très efficace pour les combles aménageables. Le type d'isolant le plus souvent utilisé avec cette méthode est la laine minérale. Technitoit recommande souvent à ses clients d'utiliser deux couches d'isolant et un pare-vapeur pour obtenir des performances optimales.

Tous les procédés innovants que nous mettons en œuvre sont sous Avis technique. Vous pouvez nous contacter pour obtenir le Cahier des Prescriptions Techniques (CPT) de mise en œuvre de ces procédés. N'hésitez pas à demander un devis gratuit pour profiter de l'expertise de nos techniciens expérimentés.

isolation en rouleaux

La pose de panneaux intérieurs

La pose de panneaux intérieurs est une technique souvent aussi bien utilisée lors des travaux de rénovation énergétique comme dans le neuf. Avec cette méthode, on effectue plusieurs découpes d'isolants pour traiter efficacement les ponts thermiques. La pose par panneaux intérieurs est une méthode assez longue, mais elle offre des performances thermiques intéressantes.

La pose par soufflage

La technique de pose par soufflage implique l'utilisation d'une machine. Rapide à mettre en œuvre, elle est la méthode la plus adaptée pour isoler les combles perdus. Elle consiste à projeter l'isolant (la laine par exemple) à l'aide de la machine. Cette méthode permet de répartir parfaitement l'isolant sur la surface du plancher. Cela permet d'optimiser les résultats d'isolation escomptés.