Menu Rechercher DEVIS GRATUIT

Comment traiter l'humidité des murs d'une maison ? Quelles sont les causes et les conséquences pour le bâtiment ? Des travaux permettent-ils de stopper ce phénomène ? En général les problèmes d'humidité par capillarité s'aggravent. Si, en matière de construction, tout a une solution, le diagnostic d'un professionnel est indispensable. Son aide est précieuse pour adapter le traitement des remontées capillaires à votre problématique. En savoir plus sur l'humidité par capillarité, le diagnostic et les traitements vous intéresse ? Lisez ce qui suit.

Définition brève des remontées capillaires

Tout type de maison ancienne (construction d'avant 1974) connaît le phénomène de remontée capillaire. On parle de remontées capillaires quand l'eau présente dans le sol (la terre) remonte dans une maison par les murs. Un professionnel évoquera un cas d'humidité ascendante. Contre toute attente, l'eau circule réellement de bas en haut.

Présence de remontées capillaires : comment en être sûr ?

Faire appel à un professionnel, à un expert pour le traitement des remontées capillaires a un prix car cela demande une vraie technique. Demander un devis d'assèchement ou d'un autre procédé en donne un petit aperçu. Mais ne rien faire contre l'humidité coûte encore plus cher. Le mieux est d'avoir la certitude que le bâtiment rencontre bien un problème de remontes capillaires.

Un problème de remontée capillaire crée souvent une tache sombre en bas des murs (moisissure) à l'intérieur ou à l'extérieur. L'humidité remonte du sol par capillarité et se développe dans les matériaux des constructions. Le salpêtre (dépôt blanc ou blanc cassé) en bas des murs est l'autre signe visible d'humidité remontant par capillarité dans vos murs. Enfin la mérule, champignon lignivore qui se nourrit de l'humidité, se reconnaît par son aspect brun, marron ou blanc selon son stade de développement.

Conséquences d'une remontée capillaire sur une maison

Les remontées capillaires ont de multiples conséquences. En premier lieu, elles dégradent les matériaux des murs, de la façade et des fondations. Mais elles impactent également la facture énergétique d'une maison et la santé de ses habitants.

Les dégâts matériaux causés par les remontées capillaires

Une remontée capillaire menace aussi bien l'intérieur des murs que leur revêtement. Son action permanente lui permet d'occasionner de sérieux dégâts.

Conséquences sur les murs et fondations

Les remontées capillaires ont de lourdes conséquences sur les matériaux qu'elles traversent. L'eau aspirée du sol est en effet chargé en sels minéraux. Lorsqu'elle s'évapore, elle les laisse dans le mur. Conséquence : les matériaux gonflent. Les enduits se détachent et le mur s'effrite. Certains matériaux, comme la brique, sont très sensibles à ce phénomène.

Autre problème, heureusement plus rare : l'éclatement des murs gorgé d'eau en période de gel. Ce phénomène nécessite des températures négatives et ne concerne que les parties non chauffées de la maison.

Dégâts sur les revêtements intérieurs

L'eau apportée par une remontée capillaire ne vient pas seule. Elle génère de disgracieuses taches de salpêtre sur les murs. Elle favorise également l'apparition de moisissures et de champignons. L'humidité dégrade la majorité des revêtements intérieurs : enduits, papiers peints, peintures, plinthes, etc.

Conséquences de l'humidité sur la consommation énergétique de la maison

L'humidité apportée par les remontées capillaires joue également sur le confort thermique d'une maison. D'une part, un air plus humide diminue les températures ressenties par les occupants. D'autre part, l'humidité des murs augmente leur conductivité thermique. Et donc les transferts de chaleur vers l'extérieur. En conséquence, une remontée capillaire augmente la consommation énergétique d'une maison.

Conséquences des remontées capillaires sur la santé des habitants

Un excès d'humidité est une source majeure d'inconfort pour les occupants d'un bâtiment. Cela peut se limiter à des désagréments. Une sensation de froid en hiver ou une odeur de renfermé constante. Mais les problèmes peuvent être plus graves. En effet, les remontées capillaires favorisent la présence de moisissures ou d'acariens. Ce qui exacerbe les problèmes de réactions allergiques.

Conséquences financières du problème de remontée capillaire

Une maison touchée par un problème de remontée capillaire consomme plus de chauffage. C'est l'effet financier des remontées capillaires. Mais il y a plus. Les matériaux en bas des murs à l'intérieur ou à l'extérieur se dégradent (enduits, peintures, papier peint) et vos meubles absorbent l'humidité. La dégradation de votre patrimoine s'accélère, ces conséquences ont aussi un prix.

Comment faire le diagnostic de remontées capillaires ?

Quelle que soit l'origine de l'eau, l'humidité engendre les mêmes symptômes dans une maison. Décollement des revêtements, présence de moisissures ou de salpêtre sur les murs, le sol ou le plafond. Néanmoins, une remontée capillaire se différencie des autres problèmes d'humidité sur plusieurs points :

  • Les problèmes sont localisés préférentiellement au niveau des fondations et des parties basses des murs du sous-sol.
  • Les remontées capillaires affectent autant l'intérieur d'une maison que sa façade.

Technitoit vous propose une étude humidité gratuite et sans engagement. Pour cela, remplissez le formulaire ci-dessous, nos experts vous contacteront sous 48h.

Travaux de traitement des remontées capillaires

Imaginons que le diagnostic du professionnel atteste la présence des remontées capillaires dans votre maison. Une chose est sûre : impossible de les éliminer avec des astuces, techniques à petit prix. Un traitement des remontées capillaires sérieux s'impose. C'est la seule solution pour protéger votre maison, votre intérieur et votre santé. Voyons quels sont les différents traitements disponibles.

Traitement des remontées capillaires à base de produits

Le diagnostic d'un pro facilite le traitement des remontées capillaires dans une maison. Il faut choisir un type de traitement parmi de nombreuses solutions existantes. L'application de produits sur les murs constitue un traitement efficace.

Stopper les remontées capillaires : les enduits de cuvelage

L'application d'enduits de cuvelage s'effectue sur les murs de la cave ou du sous-sol. Pour mettre en place ce traitement des remontées capillaires, la maison doit avoir un vide sanitaire ou une cave. Cette solution crée une carapace hydrophobe qui agit comme une barrière étanche sur la surface des murs, une technique de professionnel. 

Perçage des murs et résine hydrofuge

Le prix se compte ici en mètre linéaire, il dépend donc du métré de l'embase de votre maison et la difficulté d'accès. Les travaux consistent à carotter la base des murs en différents endroits. L'étape suivante est l'injection de mortier hydrofuge (ou résine hydrophobe). Ces plots de résine créent une coupure étanche entre la base du mur et sa partie haute, bloquant ainsi la remontée d'humidité.

Remontées capillaires : l'hydrofuge de masse

Ces travaux se font à la construction du bâtiment. L'hydrofuge se mélange au béton ou au mortier des fondations et des murs enterrés dans le sol. Des sels mélangés au ciment et à l'eau forment des cristaux qui ferment le réseau capillaire du béton. Ce traitement des remontées capillaires s'applique aux bâtiments très exposés à l'eau et à l'humidité.

Traitement des remontées capillaires : les équipements

Traiter les causes de l'humidité dans un mur implique parfois l'installation d'équipements. Ces solutions comprennent l'électro-osmose ou la pose de VMC. Cette pose d'équipements est une autre voie de traitement des remontées capillaires. Elle est complémentaire à l'application de produits.

Contre les remontées capillaires : l'électro-assèchement

Le dispositif consiste à lutter contre le principe d'osmose. Celui-ci est à l'origine de la capillarité, qui fait remonter l'eau du sol vers les murs intérieurs du logement. Deux types d'équipements existent, mais attention, ils ne traitent pas la cause des remontées capillaires. De ce fait, nous vous en parlons pour que vous sachiez qu'ils existent, mais Technitoit ne les propose pas à la vente ou en prestation.

Humidité : centrale d'assèchement des murs
Les causes de l'humidité se situent rarement là où les remontées capillaires se voient. Les solutions d'assèchement s'appuient sur un dispositif alternatif aux travaux de rénovation. La centrale d'assèchement est un inverseur de polarité électromagnétique (IPE). Le système rayonne sur 10 à 60 mètres. L'assèchement des murs prend plusieurs semaines.
Traitement géomagnétique des murs humides
C'est un traitement des remontées capillaires similaire à celui de la centrale d'assèchement. Le système est un boîtier géomagnétique installé près d'un mur, au niveau des infiltrations d'humidité. Il émet un champ magnétique qui dépolarise les murs et inverse le sens de circulation de l'eau. La déshumidification est naturelle, l'eau circule de haut en bas, les taches de salpêtre disparaissent.

Grille de ventilation et remontées capillaires

Une grille de ventilation près du mur victime d'humidité est un système de traitement des remontées capillaires simple. C'est efficace si l'eau et l'humidité ne sont pas abondantes, mais ça ne traite pas non plus l'origine des remontées. La grille favorise l'échange d'air intérieur/extérieur, limite les problèmes de condensation et de remontée capillaire.

La pose de VMC : lutter contre les remontées capillaires

L'humidité par remontée capillaire est une des causes de perte de valeur d'un bâtiment. Elle crée de la condensation qui développe les moisissures. Poser une VMC double flux bien dimensionnée améliore la ventilation intérieure. La VMC réduit la condensation et constitue une partie importante du traitement professionnel des remontées capillaires.

Les travaux possibles contre les remontées capillaires

Les remontées capillaires entraînent de nombreux problèmes. Les moisissures et la mérule en sont des conséquences néfastes. Le drainage et la pose d'une membrane d'étanchéité en font partie. Ce sont des solutions qui produisent un effet durable contre la capillarité.

Les travaux de drainage périphérique de la maison

Ils consistent à enterrer le long des fondations un drain en béton poreux. Ces travaux sont complémentaires au traitement des remontées capillaires dans les murs. Ils ne suppriment pas 100 % de l'humidité mais permettent souvent de la réduire sensiblement.

La membrane d'étanchéité insérée dans le mur

Si vous envisagez un chantier de rénovation important, pensez-y. Vous ou un professionnel faites une saignée horizontale dans le bas des murs ou leur partie enterrée. Vous y insérez une membrane d’étanchéité puis refermez avec du mortier. Les membranes incorporées dans les murs créent en barrière étanche qui bloque les remontées capillaires.

Traitement des remontées capillaires : un procédé à bon prix

Vous connaissez maintenant les différents traitements contre les remontées capillaires. Si vous cherchez un traitement au bon rapport qualité prix, le procédé technique d'injection de résine hydrofuge va vous intéresser. Ce sont des travaux d'injection de résine à la base des murs réalises par nos experts. Au contact de l'eau, la résine se plastifie et crée une membrane étanche qui bloque l'humidité. Vous voulez en savoir plus sur ce traitement des remontées capillaires ? Posez votre question via notre chat en ligne, ou demandez un devis gratuit.

DEVIS GRATUIT
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de ce site et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins statistiques, de personnalisation des contenus, de partage sur les réseaux sociaux, de contenus de plateformes sociales, de lecture vidéo, de mesure d'audience, de profilage et de publicité ciblée. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.
J'accepte