Menu Rechercher DEVIS GRATUIT

Une VMC ou Ventilation Mécanique Contrôlée est un système d'aération ayant pour finalité le renouvellement automatique de l'air dans un habitat et bien sûr l'évacuation de l'humidité ambiante et des polluants issus des activités quotidiennes des occupants. Autrement dit, elle évite les différents dangers qu'une mauvaise ventilation risquerait d'engendrer : humidité, prolifération de bactéries, air pollué… Cependant, ce dispositif s'encrasse facilement. C'est pourquoi il requiert un entretien des plus minutieux. Le point donc sur l'entretien d'une VMC réglable.

poussiere ventilation

Devis gratuit

Devis gratuit & sans engagement

Confiez-nous votre projet


* Champs obligatoires

L'entretien d'une VMC réglable est indispensable

Notons d'abord qu'une VMC simple flux auto-réglable est un modèle classique qui produit constamment un flux d'air à l'intérieur d'un logement. Ses bouches d'extraction et ses entrées d'air s'adaptent à la pression dans chaque pièce afin d'assurer un débit constant. Moins encombrant et peu contraignant, c'est le système VMC le moins cher du marché, et surtout le plus courant.

Puisqu'une VMC auto-réglable extrait l'air vicié, elle se fragilise forcément au fil du temps. La mauvaise évacuation de l'humidité et des polluants, la hausse de consommation d'électricité, le court-circuit qui risque d'enclencher un incendie… sont autant de problèmes qui se conjuguent avec l'encrassement d'un tel système. C'est pourquoi il doit de temps en temps faire l'objet d'un entretien minutieux pour optimiser ses performances dans le temps, et ce, bien qu'aucune disposition légale ne l'exige.

Comment se déroule l'entretien d'une VMC réglable ?

Compte tenu de la complexité du fonctionnement d'une VMC réglable, seul un professionnel spécialisé peut l'entretenir dans les règles de l'art. Ainsi, pour connaître les coûts que génère une opération d'entretien d'une VMC réglable, contactez-nous afin d'obtenir un devis. D'ailleurs, c'est gratuit et sans engagement.

Quoi qu'il en soit, l'entretien d'une VMC simple flux auto-réglable consiste à démontrer les bouches d'aérations ainsi que les grilles. Ces éléments feront ensuite l'objet d'un lavage à l'eau savonneuse et seront séchés à l'aide d'un chiffon très doux. Si les éléments sont déjà abîmés, il faut les changer immédiatement. L'opération d'entretien passe également par le démontage et le dépoussiérage du caisson d'extraction, mais aussi par le nettoyage en profondeur des conduits et entrées d'air.

Une extrême minutie est de mise durant l'entretien, car certaines composantes électroniques sont extrêmement sensibles aux chocs. C'est pourquoi il vaut mieux ne pas prendre le risque de jouer à l'apprenti bricoleur.

Notons que l'entretien d'une VMC réglable doit se faire au moins 2 fois par an : une fois au printemps et une fois à l'automne. En parallèle, le système doit être révisé annuellement par un technicien ou un artisan qualifié, comme le stipule l'article 101 de l'arrêté du 31 janvier 1986 relatif à la protection contre l'incendie des bâtiments d'habitation.

Lors de cette révision, le professionnel se charge de diagnostiquer exhaustivement l'installation en portant une attention particulière sur le débit d'extraction et le bruit généré par le système d'aération. Il mesure de surcroît la puissance électrique absorbée le caisson d'extraction. Si une surconsommation est identifiée, cela signifie que la VMC est déjà encrassée.

DEVIS GRATUIT
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de ce site et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins statistiques, de personnalisation des contenus, de partage sur les réseaux sociaux, de contenus de plateformes sociales, de lecture vidéo, de mesure d'audience, de profilage et de publicité ciblée. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.
J'accepte