Une salariée de Technitoit à la rose des sables

Rose des Sables 2014 : la folle aventure d’une salariée de Technitoit

Florence Dreux, secrétaire de l’agence de Tours (37), a participé il y a quelques semaines avec une amie à la course humanitaire La Rose des Sables en plein cœur du désert marocain. Une odyssée exceptionnelle dont Technitoit était partenaire. Pour nous, Florence raconte leur périple. A couper le souffle.

« Allez, on fonce ! »

C’est l’histoire de deux amies dont la soif d’aventure était trop forte. L’histoire de Florence et Liliane, deux femmes au tempérament bien trempées et avides de sensations fortes. L’histoire d’une aventure fabuleuse au profit de l’association humanitaire Les enfants du désert. Le tout au milieu des dunes et du panorama grandiose du Maroc.

L’idée a germé il y a un an. Un peu par hasard. « J’ai toujours regardé et admiré le rallye Aïcha des Gazelles. Je rêvais d’y participer. Et puis j’ai rencontré une fille de Tours qui faisait la Rose des Sables. On a discuté et j’ai trouvé ça génial », raconte Florence. Pour elle, ça fait tilt. « J’en ai parlé à ma meilleure amie, Liliane (surnommée Lili) qui m’a dit que c’était complètement fou. Mais l’idée lui plaisait aussi. Alors on a regardé les vidéos des précédentes Roses des Sables et on s’est dit : allez, on fonce ! »

Florence Dreux participe à la Rose des Sables

L’inscription à la Rose des Sables

Pour participer, une somme importante devait être réunie : 15 000 €. « On a commencé à récolter des fonds en novembre 2013 : concerts rock, jazz, événements sportifs… » Technitoit, fort de ses engagements humanitaires, n’hésite pas une seconde. « Je savais que l’entreprise était déjà engagée dans plusieurs projets (Burkina Faso, Haïti). J’étais super contente que Technitoit nous accompagne dans cette aventure. »

engagement humanitaire à l'occasion de la Rose des Sables
Photo Flash Sport 2014

De Tours au Maroc

Aventure, exactement le bon terme. Au volant de leur Mitsubishi floqué du n°135 et du logo Technitoit, Florence et Lili partent de Tours le 9 octobre pour rallier Saint-Jean-de-Luz où l’ensemble des équipages se rejoint. « Puis nous avons traversé l’Espagne avant de prendre le bateau pour rejoindre Tanger, au Maroc. » Premiers pas sur le sol du Maghreb.

Le 12 octobre, les deux amies offrent leurs dons : fournitures scolaires, produits hygiéniques (brosses à dents, dentifrices, savons), jouets etc… L’heure de la première épreuve sonne. L’aboutissement de toute une année d’efforts pour réaliser leur rêve. « Nous avons tout de suite rencontré des paysages grandioses, lunaires, magiques. Toute cette étendue désertique, c’était…fabuleux. » Dans la voix de Florence, l’émotion est encore palpable. « Partager ça avec Lili c’était une évidence. Les épreuves étaient extraordinaires. Nous avions juste un roadbook et une boussole pour nous repérer. »

 

« Le ciel était magique »

Le deuxième jour, premier coup de théâtre : « Nous nous sommes perdues ! Bon, on n’était pas toutes seules puisqu’une dizaine d’équipages s’est égarée avec nous. Nous avons perdu beaucoup de temps. » L’entraide a fini par porter ses fruits. « Nous avons eu une épreuve sur 2 jours, en autonomie totale. Le soir, on a installé notre bivouac, en plein milieu du désert, avec d’autres équipages. Le ciel était magique… »

Tout au long de leur passage, les deux amies rencontrent la population. « Ces instants sont les plus marquants de l’aventure : la rencontre avec les Marocains, leur accueil, leurs sourires. Des moments de partage très forts autour de pâtisseries marocaines, du thé… »

« Comme si nous étions parties au bout du monde »

Après six étapes, au cœur des dunes de Merzouga dans le sud marocain, la Rose des Sables arrive à sa destination finale le 19 octobre pour l’association Les enfants du désert. L’aventure prend fin, des images et des souvenirs inoubliables plein la tête. Florence sait déjà qu’elle retournera au Maroc, « pour profiter encore plus et contempler davantage les paysages. » La Rose des sables a marqué leur vie…

La Rose des Sables est un rallye humanitaire 100% féminin destiné à venir en aide et offrir des dons aux populations défavorisées. Il se déroule dans le désert marocain. Cette année, pour la 15ème édition, 150 équipages ont pris le départ à bord d’une moto, d’un quad ou d’un 4×4. La moitié est issue du Québec où l’épreuve est très médiatisée.

A noter qu’une épreuve, baptisée la Rose des Andes, existe en Argentine depuis 2 ans. La prochaine édition aura lieu en avril 2015.

http://trophee-roses-des-sables.net/

Florence et Liliane ont achevé leur périple à la 94ème place sur 150 équipages engagés. Le classement n’était pas établi en fonction du temps : il fallait parcourir le moins de kilomètres possibles pour être le mieux classé.

« Une grande fierté d’accompagner ce projet ».

Le directeur du développement de Technitoit a été particulièrement touché par le projet de la Rose des Sables. « Cet événement entre parfaitement dans les valeurs humanistes de Technitoit. Accompagner Florence et Liliane était une évidence pour nous. Nous sommes déjà investis dans des projets humanitaires au Burkina Faso et à Haïti. Venir en aide aux populations défavorisées est un superbe engagement. C’était vraiment une grande fierté pour nous d’accompagner ce projet. »

Rose des Sables : des équipes soudées

Vous aimerez aussi

telephone

Indiquez votre n° de téléphone

Nous vous rappelons immédiatement

open
Retour



devis

Remplissez le formulaire

Pour obtenir un devis gratuit et sans engagement

open
Retour

Type de projet
Rénovation de toitureRénovation de façadeIsolation thermiqueÉnergie solaireChauffageVentilation

*Champs obligatoires

devis

Remplissez le formulaire

Pour donner votre avis sur nos prestations

open
Retour
Note
devis

Remplissez le formulaire

Nous vous enverrons le document par mail dès vérification de vos coordonnées

open
Retour



Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?